La Nature, c’est bon pour la santé !

 

La « psychologie de l’environnement » est une discipline qui s’intéresse depuis deux décennies à la façon dont notre environnement immédiat – la nature ou notre habitat – peut affecter notre fonctionnement psychologique, notre bien-être mental et notre comportement.

Nicolas Guéguen et Sébastien Meineri, chercheurs en sciences du comportement et professeurs de psychologie sociale ont co-écrit le livre « Pourquoi la nature nous fait du bien ». C’est ainsi que les auteurs ont recensé une bonne centaine d’expériences, tests et travaux sur les vertus du jardinage, l’impact des odeurs, de la lune ou du soleil, les profils ou les opinions écolo-giques…

«  L’Homme, notamment depuis un siècle, s’est considérablement affranchi des contraintes que lui dictait la nature et s’est éloigné d’elle. Ainsi, l’urbanisation croissante, l’exode rural sont des facteurs qui éloignent les êtres humains et les générations futures de la réalité naturelle que l’on retrouve dans une forêt, sur les pentes herbeuses d’une montagne ou d’une colline, ou le long d’une rivière. Notre vie trépidante et nos modèles de loisirs dictés par le marketing nous font oublier que près de nous, des activités simples, en lien avec la nature et le développement de la nature, nous font du bien. C’est le cas notamment du jardinage ou de l’horticulture, de la balade en forêt, en montagne, sur les bords d’une rivière… »

Arbres, fleurs, soleil, nous entourent au quotidien mais nous n’imaginons pas à quel point ils jouent un rôle dans notre vie. Humeur, comportement, émotions, dépendent réellement de la présence de la nature.


Car oui,
bien-être intérieur, santé et nature sont intimement liés.

.

Top méditation les bienfaits de la nautre sur le corps et l'esprit

 

La sylvothérapie, source de santé et bien-être

Si la thalassothérapie est connue et même reconnue pour soigner des maladies grâce à l’eau, la sylvothérapie – de silva, forêt, autrement dit le soin à partir de la forêt – ou bain de forêt, n’est malheureusement pas très connu en France.

Pourtant, la sylvothérapie est largement pratiquée pour lutter contre le stress et les virus dans d’autres pays, le Japon en tête, et ses bienfaits sont scientifiquement prouvés.

Plusieurs études mettent en lumière le rôle essentiel que jouent les plantes, les arbres, les fleurs qui nous entourent, et les bienfaits que ces derniers nous procurent.

 

Etudes scientifiques des bienfaits de la Nature sur notre santé et notre bien-être

Voici quelques exemples d’ études scientifiques extraites du livre (et piochées ailleurs également) :

 

1. La Nature calme et apaise


L
Center for Environment Health and Field Sciences de l’université de Chiba a démontré que le parfum des plantes et des fleurs, le bruit de la forêt comme un ruisseau qui coule ou le chant des oiseaux, la sensation qu’apporte le soleil filtrant au travers les feuilles ou même la prédominance de la couleur verte et bleu sont autant de facteurs menant au calme et à l’apaisement.

Une étude anglaise de 2007, Écothérapie « L’agenda vert pour la santé mentale » a comparé des personnes souffrant de dépression se promenant 30 minutes dans la nature à la campagne et dans un centre commercial :

  • A la campagne : 71% sont moins déprimés et moins tendus et 90% ont une meilleure confiance en soi

  • Dans un centre commercial : 45% sont moins déprimés mais 22% le sont plus, 50% sont plus tendus et 44% ont moins confiance en eux

La nature est l’endroit idéal pour respirer, se ressourcer, prendre le temps d’observer, de sentir et toucher, d’enlacer les arbres… et se retrouver !

.

Top méditation bain de nature sylvothérapie

.

2. La Nature stimule le système immunitaire

Le Dr. Qing Li de la Faculté de médecine de Tokyo a mesuré l’impact de la sylvothérapie sur le cancer, en vérifiant l’hypothèse selon laquelle les bains de forêt pourraient augmenter l’activité des lymphocytes NK, également appelés cellules tueuses naturelles (natural killeules) ou lymphocytes nuls. Ces cellules fabriquées dans la moëlle osseuse produisent des substances chimiques qui détruisent les cellules cancéreuses.

Deux groupes d’hommes et de femmes ont effectué une balade en forêt sur différents sites forestiers pendant 3 jours (et 2 nuits dans une auberge au milieu de la forêt). Des tests sanguins ont été réalisés avant et après leur séjour : ils ont révélé une augmentation significative de l’activité des lymphocytes NK dans les 2 groupes. Cette augmentation a persisté 30 jours après leur retour.

Top méditation tableau les bienfaits de la Nature

Comme on le voit, non seulement les effets bénéfiques de l’immersion en forêt s’observent immédiatement (jour 1) mais on constate qu’il y a une persistance des effets immunitaires même après 30 jours alors même que l’immersion a duré deux jours.

Le Docteur Li explique en partie ces résultats par la présence de phytoncides dans l’air : les phytoncides sont des molécules excrétées par les arbres leur permettant de se défendre contre les bactéries et les champignons, et  dont on reconnaît les bienfaits sur la santé humaine.

Une immersion en forêt conduit donc à renforcer ses défenses immunitaires.

 

Top méditation les bienfaits de la nautre

 

Dans une autres étude, ils ont montré en 2008 qu’une marche en milieu urbain n’avait aucun effet sur l’activité des cellules NK (tueuses naturelles) contrairement à une balade en forêt qui augmente de façon importante les cellules immunitaires.

L’expérience s’est déroulée sur 2 jours. Ils ont demandé à deux groupes d’hommes de 22 ans de marcher pendant 15 minutes le 1er jour : l’un en forêt et l’autre groupe en zone urbaine à fort trafic routier. Les groupes ont alterné les lieux le 2ème jour. À l’issue de ce temps, les sujets avaient pour instruction de rester assis pendant 15 minutes.

Les résultats ont montré que la marche en zone urbaine a conduit à augmenter la pression systolique (pression artérielle) alors que cela n’a pas été le cas avec la marche en forêt.

Le rythme cardiaque, celui-ci, bien entendu, a varié selon que le sujet était au repos ou marchait, mais, ici encore, le nombre de pulsations était supérieur en condition de marche en zone urbaine et, cela, même à l’issue de la période de repos sur la chaise.

Ils ont aussi observé une baisse de la concentration d’adrénaline dans les urines après la marche en forêt, ce qui n’était pas le cas après la marche en milieu urbain. Or, on sait que l’adrénaline freine l’activité immunitaire. Il en allait de même du cortisol, hormone du stress, dont on connaît également les effets négatifs sur la réponse immunitaire.

.

Top méditation bain de nature silvothérapie

.

3. Contempler la Nature aide à la guérison

Les directeurs d’hôpitaux connaissent depuis longtemps le pouvoir de guérison des scènes de nature.

En effet, Dès 1984, une étude publiée dans Science Magazine  a montré que les patients dont les chambres donnaient sur des arbres guérissaient plus rapidement que ceux qui contemplaient un mur de briques. Fait intéressant, les patients n’ont pas besoin d’être dans un jardin pour obtenir les effets curatifs de mère Nature.

Cette étude a été depuis maintes fois reproduite. 

 

4. La nature améliore notre bien être intérieur !

C’est le résultat d’une étude publiée dans Environmental Science & Technology.

Sur une période de 5 ans, ils ont suivit 1064 ménages qui avaient tous déménagé : 594 ménages vers des zones urbaines dotées de plus d’espaces verts tandis que 470 vers en zone urbaines sans espaces verts à proximité.

Les tests menés ont révélé que ceux qui se sont rapprochés d’environnements plus « verts » ont affirmé être beaucoup plus heureux et moins stressés dès le début de leur installation. Aussi, leur bien-être est resté élevé chez ceux qui habitaient dans un milieu plus naturel plus de 3 ans après la fin de l’étude !

Plusieurs autres études ont montré que des vidéos et des peintures murales montrant la nature, et même la présence d’un aquarium, étaient liés à la diminution de l’anxiété et de la tension artérielle de même qu’à une tolérance à la douleur plus élevée.

Sans compter les effets néfastes de la pollution sur la santé et l’environnement. La Nature et nous, les êtres humains, sommes vivants et intimement liés. Alors prenons soin d’Elle et de Nous !

 

Pour aller plus loin : 

Le livre Pourquoi la nature nous fait du bien de Nicolas Guéguen et Sébastien Meineri

http://www.fcpn.org/campagne/nature-en-famille-infos/journees/table-ronde2-asef

http://pubs.acs.org/doi/full/10.1021/es403688w

Rédaction : Top méditation