.

Bien respirer, c’est bon pour votre santé ! 🙂 

 

Le souffle, la respiration, c’est la vie !

 

La respiration est un processus tellement naturel, instinctif et vital que nous n’y portons finalement que très peu d’attention.

Pourtant, la respiration est plus qu’importante : elle permet de créer l’énergie vitale de tous les êtres vivants : les bactéries, les archéobactéries, les plantes, les animaux et les humains respirent tous. L’oxygène est un aliment indispensable au bon fonctionnement du corps, comme l’eau et la nourriture.

La notion de « souffle vital » se trouve dans toutes les traditions, d’Orient, d’Extrême-Orient et Pranayama exercice de respirationd’Occident, qu’elles soient juives, chrétiennes, musulmanes, bouddhistes, taoïstes, brahmaniques ou sikhs : Ruah en hébreu, Pneuma en grec, Spiritus en latin, Ruh en arabe, Chi (Qi) en chinois, Ki en japonais, Prana en sanskrit.

Depuis des millénaires, les Yogis connaissent les bienfaits d’une respiration consciente qui permet d’éviter des maladies, apaiser
le mental et cultiver un état de conscience spirituelle élevé : ils pratiquent quotidiennement des exercices respiratoires dits Pranayama.  Et de nos jours, les scientifiques le confirment aussi : notre état psychique influe sur la respiration et la respiration influe sur notre état psychique !

Lorsque notre niveau d’anxiété s’élève, la fréquence respiratoire devient plus rapide, superficielle, ou saccadée. C’est ce qu’on appelle une polypnée. Elle a pour conséquence d’aggraver l’état d’anxiété et de stress, et d’amplifier les symptômes physiques : rythme cardiaque accéléré, sueurs, tremblements…

 

Apprendre à respirer consciemment

respirationNous respirons de façon automatique, sans y penser, sans en prendre conscience. Pourtant, nous savons que notre respiration est le fidèle reflet de notre état intérieur et qu’elle est interdépendante avec le corps et l’esprit.

C’est pourquoi il est important pour tous les êtres humains d’apprendre à respirer consciemment, c’est à dire d’être conscient(e) du processus respiratoire qui s’opère en nous.

Il s’agit de porter toute son attention sur chaque inspiration et chaque expiration : votre souffle passe par les narines et gonfle vos poumons, baissant le diaphragme et nourrissant toutes les cellules et organes de votre corps. Puis chaque expiration permet d’expulser le CO2 et les énergies/tensions négatives.

Pour bien respirer, nous vous conseillons de vous asseoir ou de vous allonger et de mettre votre main sur le ventre :

  • inspirez l’air par les narines à chaque inspiration en gonflant la cage thoracique et le ventre,
  • expirez doucement par la bouche en dégonflant les poumons et le ventre, comme si vous souffliez dans une paille.

Processus respiratoire

Ainsi, en focalisant votre attention sur votre respiration, sans vous laissez emmener par le flux de pensées (le mental), vous prenez pleinement conscience de ce souffle de vie : est-il lent, ample, rapide ou saccadé ? Observez le sans jugement, toujours avec bienveillance. 

Pour vous aider à pratiquer des exercices de respiration, vous trouverez sur notre page Relaxation, des vidéos de cohérence cardiaque, et en créant un compte gratuitement sur notre site, vous aurez accès à tous nos bonus bien-être :

  • une playlist de musiques relaxantes et méditatives
  • des méditations guidées réalisées par nos thérapeutes
  • une série de vidéos de relaxation par la respiration, issus du Yoga et de la sophrologie, qui complètent parfaitement les exercices de cohérence cardiaque (toutes nos vidéos sont disponibles également sur l’application mobile).

.

.

Tous ces exercices vous permettront d’apprendre à contrôler votre respiration afin de réguler votre stress et votre anxiété en suivant un rythme respiratoire déterminé.

Vous pourrez ainsi agir sur votre état émotionnel au quotidien en modifiant consciemment votre respiration. Considérez ces petites pauses comme un RDV bien-être avec vous-même !

.

Etude scientifique sur la méditation et la respiration

En septembre 2003, au Massachusetts Institute of Technology (MIT), haut lieu de la recherche scientifique américaine, les plus grands spécialistes en sciences du cerveau et les instances bouddhistes, présidées par le dalaï-lama, livraient leurs résultats sur des études scientifiques menées depuis plusieurs années sur des moines méditants.

Voici l’une de leurs conclusions : la méditation, c’est-à-dire l’action d’apaiser son corps et son esprit en régulant sa fréquence respiratoire, agit sur le cerveau à la façon d’un médicament antistress ; les clichés obtenus grâce à l’imagerie par résonance magnétique (IRM) indiquent que le cerveau émotionnel des méditants ne réagit pas aux stimuli extérieurs agressifs et que leur activité cardiaque demeure stable. 
Bien respirer est donc le moyen le plus simple et le plus naturel de gérer nos émotions et d’apaiser rapidement corps et esprit. 

 

Voici un petit exercice de cohérence cardiaque grâce à ce GIF animé.

Pendant 1 minute ou deux, suivez les mouvements de la forme : inspirez lorsqu’elle se déploie, expirez lorsqu’elle se replie : 

Respiration GIF

 

Voici un petit exercice de respiration consciente :

Installez-vous confortablement, le dos droit. Si vous êtes très stressé, vous pouvez bouger rapidement vos bras en faisant des grands ronds rapidement. Sautillez quelques instants et asseyez-vous. Mettez votre main sur votre ventre et observez le processus. Ne cherchez pas à changer votre respiration. Observez-la avec bienveillance.

Vous pouvez visualiser une lumière solaire positive à chaque inspiration. Puis à chaque expiration, visualisez vos tensions ou problèmes que vous expulsez loin devant vous.

Une respiration consciente et apaisée apporte de très nombreux bienfaits : régulation du système cardio-vasculaire, abaissement de la tension artérielle, renforcement des défenses immunitaires, rééquilibrage de l’acidité sanguine, diminution du stress et de l’anxiété…

En pratiquant régulièrement la méditation et des exercices respiratoires (cohérence cardiaque, techniques issues du Yoga ou de la sophrologie par exemple), vous améliorerez considérablement votre bien-être.

Et un peu d’histoire…

Les Grecs considéraient la respiration comme le médiateur de l’âme au corps et nommaient la technique spirituelle supérieure de l’Inde, non pas Yoga, mais “sagesse du souffle”.

Pour les mystiques indiens ou les lettrés chinois, c’est chose connue depuis cinq mille ans : avec la lumière et la nourriture, l’air est une source essentielle d’énergie.

 

Top méditation